Muscat de Saint Jean de Minervois

Historique

Ce sont les phocéens au IV siècle avant notre ère qui ont investi les rivages de la Méditerranée et initié la culture de la vigne.

Sous un climat propice, se sont élaborés très tôt en narbonnais des vins issus de raisins naturellement très sucrés. L’amélioration du réseau routier au XVIIè siècle et la création de nouvelles voies de communication (Canal du Midi) imposera cette culture définitivement dans le paysage local.

L’implantation du Muscat de Saint Jean de Minervois va commencer à la fin du XVIè siècle, d’abord sur de petites parcelles. Au début du XXè siècle, une dizaine d’hectares de vignes de muscat, réparties sur
l’ensemble du plateau, assurent déja une production d’exception.

Sous l’impulsion du vigneron Edouard Jean, le muscat obtient ses lettres de noblesse, consacré dès 1896 au concours de Montpellier par une distinction pour un vin doux de cépage. Dès lors, les vignerons de la commune vont s’orienter vers une production de muscat récompensée par de nombreuses médailles aux concours nationaux et vont être référencés dans les meilleurs guides .

Aujourd’hui le terroir est composé de 6 domaines de vignerons indépendants et de notre cave coopérative qui à elle seule assure 60% de la production.